Historique (suite)

Suite de l'historique

En Avril 1994, Daniel GOULET , Sénateur-Maire et nouveau Président de la C.D.C. (qui a remplacé le SIVOM) décide de supprimer la redevance annuelle, laquelle risquait de mettre l'avenir du Club en danger. Depuis, non seulement l'ALM-TENNIS n'a aucun problème avec la C.D.C. mais celle-ci lui verse une subvention pour permettre au Club de faire face aux multiples dépenses de fonctionnement.

 Mon Image      Mon Image

Mon Image     Mon Image

Mon Image    Mon Image

Mon Image    Mon Image

Mon Image    Mon Image

Mon Image     Mon Image

Mon Image    Mon Image

Mon Image     Mon Image

Mon Image     Mon Image

Mon Image     Mon Image

Mon Image     Mon Image